vendredi 19 décembre 2014

Lire et lire encore....

Pour encourager la lecture, voici mon petit meuble à étiquettes.... ! 

Amaryllis aime beaucoup choisir une petite case, et trouver le thème correspondant. Ou alors à la fin d'une activité, je lui propose de compléter avec un peu de lecture.




Les thèmes sont très variés : en lien avec le sensoriel (pays d'Europe, couleur, tissus, ...), ou des animaux à associer en famille ou avec leur "maison", etc.

J'ai également préparé des nombres à lire... Amaryllis avait tendance à deviner, donc ces petites séries lui ont permis de s'appliquer à regarder la place des nombres. Je choisis 4 chiffres, et j'intervertis leurs places, Amaryllis doit les lire. (ça me fait penser que je pourrais aussi lui demander de les classer dans l'ordre.... plus tard !)


lundi 15 décembre 2014

Novembre en photos...

Je ne vous oublie pas, c'est promis :-)
Les apprentissages nouveaux se ralentissent, beaucoup d'approfondissements, donc j'ai moins d'articles à vous écrire, ... et aussi moins de temps ! Je tâcherais de mettre cela sur ma liste de bonnes résolutions pour 2015...

Voici donc en vrac quelques photos pour illustrer le mois de novembre ...


Triangles constructeurs pour Pervenche



Boite des tissus à quatre mains, et lecture d'étiquettes pour Amaryllis


 La longue chaîne de cinq


Des additions et soustractions dynamiques...


La fête du Christ-Roi finit l'année liturgique... 

Observer avec une loupe

Mémoriser les tables d'addition

vendredi 28 novembre 2014

Avant la nuit (livre pour enfant)

Je vous parlais de ma recherche (désespérée) de beaux livres pour enfant écrits en cursifs... et voilà mon souhait exaucé :-)

Ethel m'a envoyé un exemplaire de son dernier livre : "Avant la nuit"... et nous avons découvert un très bel ouvrage ! Merci beaucoup !

La campagne et les animaux se préparent pour la nuit. 

Les couleurs sont douces, les illustrations très belles et réalistes... qualité rare dans les livres actuels ! Les textes sont poétiques et riches. 

La présentation est agréable : d'un côté une phrase écrite en cursive (et assez grande, parfaite pour les lecteurs débutants), de l'autre un dessin en pleine page.

Pervenche aime le renard qu'on retrouve tout au long des pages... Nous le lisons tous les soirs !

Vous pourrez l'acheter sur le site des Editions Lilavril.

vendredi 21 novembre 2014

Préparation à Noël

Je ne suis pas très présente ici ces derniers jours : un projet à élaborer (qui occupe mon temps et mon esprit), et du côté des enfants, peu de nouvelles présentations, mais plutôt une longue période de consolidation et approfondissement... Je ne vous oublie pas pour autant !


Dimanche prochain, nous allons fêter le Christ-Roi, qui conclut l'année liturgique. Commencera ensuite le temps de l'Avent, qui nous permet de nous préparer à Noël.

Voici ce que j'ai préparé pour Amaryllis (Pervenche suivra ;-) ). J'ai préparé un thème par semaine, en m'inspirant de l'évangile du dimanche, avec une très courte prière, un coloriage, et une réalisation concrète. Les coloriages que je prépare pour les dimanches sont tous collés dans un cahier à fur et à mesure.

Comme l'an dernier, je leur proposerai les images séquentielles, et le livret associé pour lequel j'ai fabriqué des santons (à suivre !)


Fra Angelico

jeudi 13 novembre 2014

Idées de cadeaux par âge

Il parait que c'est la période où on commence à penser aux cadeaux (je préfère le faire maintenant, pour avoir l'esprit tranquille pour préparer nos coeurs à Noël pendant l'Avent)

Voici donc quelques idées... sachant que ce sont :

seulement des idées testées à la maison (donc par exemple, je ne parle pas de la draisienne, nous n'en n'avons pas !).

seulement des jeux "à offrir" (par exemple, pas de récup' du quotidien : flacons à ouvrir etc ; ni de matériel "pédagogique")

Pas de livres (ce sujet mérite un article à lui-seul !), ni d'activité d'arts plastiques : peinture, feutres, pâte à modeler, etc.

Et par âge... tout en gardant à l'esprit que chaque enfant est différent, et que l'essentiel  est de l'observer ( par exemple, les cadets joueront peut-être plus tôt aux jeux d'imitation, entraînés par leurs aînés).

Dès la naissance : le Nido
Des mobiles simples et doux (mobile de Gobbi, des danseurs...)
Une écharpe de portage - ou autre porte-bébé physiologique
Une balle de préhension
Des hochets sonores (grelots)

Dès 6 mois (je dirais plutôt quand l'enfant peut s'asseoir)
Une boîte de permanence de l'objet (évolutive, tant qu'à faire) (encastrements solides à forme unique)
Des cubes en bois, de toutes formes et tailles.
Des anneaux larges sur une grosse tige

Dès 12 mois
Un poupon (corps souple, de chiffon, ....)
Un porteur quadricyle (très important : le coffre pour cacher le doudou !)
Des encastrements géométriques avec une gros bouton de préhension
Encastrements solides à forme unique
Anneaux de taille identique à enfiler sur tige stable
Balles souples
Des jouets à tirer, pousser, ...

Dès 18 mois
Jeux d'imitation : de la dinette, nursery et vêtements pour les poupées, ...
Des gros Legos (Duplo) à thèmes
Des puzzles-encastrements "à thèmes"
Des grosses voitures et véhicules (en plastique, ils iront même dans le sable et dans l'eau).
Encastrements solides à formes multiples, tirelire
Anneaux de taille décroissante à enfiler sur tige stable
Des grosses perles sur une "chenille cure-pipe"
Anneaux/rondelles à enfiler
Figurines d'animaux (choisissez des grandes, de qualité...)
Un petit ballon


Dès 2 ans
Foulards, chapeaux, pour se déguiser
Une trottinette "3 roues", un tricycle à pédales.
Des puzzles à formes simples
Des fruits en bois à couper en deux

Dès 2 ans et demi
Puzzles
Memory, Domino

Dès 3 ans
Déguisements "à thème"
Une trottinette deux roues
Un jeu de laçage
Des Duplos de construction
Des perles de taille moyenne sur un lacet
Petites voitures, leur garage, un tapis de routes

Dès 3 ans et demi
Un vélo
Une poupée et ses vêtements


Des livres, des livres, des livres ! Cela fera l'objet d'un autre message ;-)

Quelles sont vos idées à succès ?

mardi 4 novembre 2014

Octobre

Octobre est passé vite, raccourci par des petites vacances.

Pervenche a eu du mal à se trouver des activités qui lui convenait. Elle tournait en rond, ce qui déconcentrait sa sœur, ...

Amaryllis a commencé à apprendre à faire les nœuds : ce n'est pas facile pour moi de lui apprendre un geste que je fais de façon instinctive... et ce n'est pas facile pour elle de devoir apprendre un geste que je fais de façon instinctive :-)




Nous apprenons en même temps les pays d'Europe, le puzzle lui plait toujours beaucoup.

Les pochettes de phonèmes sont prises lorsqu'elle rencontre par hasard un mot qu'elle ne sait pas lire (je favorise le hasard... j'essaye !).

Je cherche donc des livres en cursives : une phrase par page (sinon c'est décourageant), dont les histoires et les textes soient beaux. 

Le progrès marquant du mois aura été l'abstraction de l'addition dynamique. Elle a vite compris le principe de la retenue à inscrire, et mon tableau blanc de cuisine est maintenant réquisitionné pendant les repas.... 

les nombres sont écrits par mes soins... photo horrible !

Cela lui plait beaucoup plus que de devoir sortir le boulier, sans parler des timbres. 

mercredi 29 octobre 2014

Fêtons la Toussaint

Samedi prochain nous fêterons la Toussaint (à ne pas confondre avec la Messe pour les défunts, le lendemain 2 novembre).




Vous trouverez ici un coloriage avec le texte de l'Evangile, accompagné d'un petit commentaire à lire (fait pour Amaryllis, presque 4 ans et demi).

J'ai également recherché quelques lignes sur la vie de leurs saintes patronnes. Nous décorerons l'oratoire familial avec des reproductions d'icône. 

Comme d'habitude, je me suis inspirée du très bon livre de Monique Berger "L'année liturgique avec les enfants" (cf site prierenfamille). 

dimanche 26 octobre 2014

Chaînes des carrés (compter en sautant)

Dans la numération de 11 à l'infini, voici le "compter en sautant", appelé aussi "chaînes courtes" ou "chaînes des carrés".

Cet exercice vient après la seconde table de Seguin (sans attendre forcément que le vocabulaire soit parfaitement acquis). Il a pour but de continuer l'apprentissage des nombres (vocabulaire), de présenter la notion de carré d'un nombre ; c'est également une préparation indirecte aux tables de multiplication. Aussi, c'est une approche du système de calcul dans d'autres bases numériques.

On commence par la chaîne de 100 (le carré de 10).

Je sors la chaîne et le carré correspondant (je n'ai pas les carrés... ! sauf celui de cent, pris dans la banque). Je nomme "la chaîne de 100", et la replie en carré, pour montrer que c'est pareil. Je fais remarquer qu'elle est composée de barrettes de 10 : "on dit que 100 est le carré de 10". 


Ensuite vient le travail avec les flèches. 
Pour la chaîne de 100, les flèches sont au couleur des ordres (vert/bleu/rouge). Pour les autres chaines, elles sont toutes de la même couleur. La largeur varie de 0,8 cm (diamètre d'une perle) pour les unités, à 1cm pour les dizaines (idem dans les autres bases) ;  1,5 pour les centaines (le carré), et 2cm pour le cube.
On peut montre à l'enfant comment s'organiser pour classer ses flèches en ordre croissant avant de commencer (cela sera très utile pour les longues chaînes).

On dispose les flèches unités sous chaque perle. Puis on arrive à 10. On déplace les flèches unités pour former 11, 12, ... Jusqu'à 20. Ensuite on place directement 30, 40 etc.

Puis on relit les étiquettes pour "compter en sautant 10". 
Quand l'enfant est à l'aise, on retourne une flèche, et il dit ce qu'il manque (Amaryllis aime beaucoup cela : "Maman, je vais vous faire une blague... qu'est-ce qu'il manque ?") L'auto-correction se fait en retournant la flèche. On peut ensuite cacher deux, puis plusieurs flèches.

On peut ensuite demander à l'enfant "montre-moi la perle 8" ?



C'est pareil avec les autres chaînes. 

Rangement des chaines peu académiques (et un peu bas, la chaine de 10 traine par terre... on fait ce qu'on peut), mais nettement plus attractif que tout en vrac dans une boîte !



Rangement des flèches dans des petites boîtes faites maison (photo à venir....)

jeudi 23 octobre 2014

Pour apprendre à tracer les lettres

Amaryllis s'est prise de passion pour l'écriture !

Ni les lettres rugueuses, ni le plateau de sable, ni les formes à dessin ne lui plaisaient... je lui ai donc proposé deux supports.


Des fiches avec les lettres à tracer


Des morceaux de lino avec des lettres à colorier. J'avais commencé à faire des cartons rigides recouverts d'un adhésif pour tableau blanc.... impossible à effacer ! Est-ce un problème de qualité ? des feutres Velleda trop vieux ? Sur le lino, l'effaçage n'est pas parfait, mais au moins les morceaux sont découpés en 5 minutes !



Les lettres sur les fiches sont un peu plus petites que les lettres rugueuses. Quand elle sera bien à l'aise, je lui proposerais une taille plus petite.

Fichiers disponibles sur demande !

dimanche 19 octobre 2014

"Tu me gênes....."

Souvent, bien plus souvent que je ne le souhaiterais, je m'entends dire ça à mes enfants

"Tu me gênes....

quand tu enlèves les mauvaises herbes avec moi et que tu arraches mes petits plants de tomates par la même occasion

quand tu te brosses les dents en même temps que moi et que je manque de justesse de recevoir du dentifrice dans les cheveux

quand tu veux m'aider à faire ma couture et que tu enlèves les épingles disposées avec patience

quand tu me poses tout un tas de questions, sur tout un tas de sujet... auxquelles je ne connais pas la moitié des réponses

quand tu me réveilles la nuit parce que nounours est tombé et que "encore un calin, maman"

quand il faut que je reste à te regarder t'habiller (non pas t'aider, juste te regarder)

quand tu me détailles la garde-robe de tes poupées, la façon dont tu souhaites assortir tes habits du jour

quand il faut nombre de "derniers câlins" avant que tu rentres en paix dans la salle du cours de danse

quand tu envahis ma table de nuit de "trésors" ramassés en promenade... feuilles mortes, marrons, pissenlits, etc.


mais alors je me dis que, dans dix ans, je serais contente 

que tu me racontes ce que tu vis, tes rêves, ... et que tu t'intéresses à ce que je fais

que tu apprécies ma présence à tes côtés, et le temps passé ensemble

que tu viennes m'embrasser avant de partir

que tu vienne me poser toutes tes questions, petites ou grandes




Et je me dis que chaque instant à vos côtés est un moment dont il faut profiter !


jeudi 16 octobre 2014

Routine quotidienne

Notre organisation quotidienne n'est pas très différente de celle de l'an dernier... en apparence seulement, car c'est mieux organisé dans ma tête, et donc plus clair pour tout le monde.

La séquence réveil-habillage-petit déjeuner-rangement se finit à 9h30 (donc parfois le rangement n'est pas fini, je termine en fin de matinée). Très important, les enfants s'habillent avant le petit-déjeuner, pour n'avoir plus qu'à se laver les dents avant le travail... sinon à 10h30 elles sont encore en pyjamas (et moi assez agacée de voir tout ce temps perdu). 


Les activités du matin se déroulent entre 9h30 et 11h, dans la salle d'activités. 
Cette année, j'ai séparé les activités du matin de celles de l'après-midi : ainsi le matin, on fait seulement des activités Montessori (plus souple pour Pervenche, elle peut aussi faire des puzzles). Les puzzles, jeux de société, pâte à modeler, ... sont sortis seulement l'après-midi. 
J'ai bien expliqué à Amaryllis que son "travail" (on pourrait l'appeler aussi "devoir d'état") était d'apprendre à lire, à compter, etc, et que pour cela, il était important qu'elle choisisse des activités qui l'aideraient à cela (et que c'est pareil pour tous les enfants, école ou pas !). On apprend AUSSI avec les jeux de société, les puzzles etc ! mais les deux sont complémentaires... à mon avis).
Le matin, je les encourage à l'autonomie. Amaryllis reprend donc des activités déjà présentées. Je suis là pour les aider si besoin, pour surveiller que le calme règne, ...

(c) casaviva
En fin de matinée, préparation du goûter tous ensemble, petit (ou grand !) tour dans le jardin. Temps calme (histoire), sieste pour Pervenche, "reposette" pour Amaryllis... et pour Maman :-). 


Amaryllis vient ensuite travailler ; c'est un moment où je suis vraiment avec elle : présentation d'une nouvelle activité, ou une autre qui nécessite ma présence et mon attention. 

Nous déjeunons au réveil de Pervenche. Puis préparation du diner (soit les filles le font avec moi, et/ou elles sont dans leur chambre ou la salle d'activités). 
En fonction de leurs souhaits et de la météo, s'il n'y a pas de sortie prévue, nous allons plus ou moins longtemps dans le jardin, et/ou je propose les "activités d'après-midi", ou des jeux dans la chambre (poupée, légos, animaux, ...). J'essaye que nous fassions tous les jours un jeu ensemble. 

thevintagemoth

Puis vers 17h30... c'est comme chez elle, je sens l'orage arriver :-). Amaryllis est fatiguée, et la moindre contrariété tourne au drame. Je n'ai pas tellement de recette-miracle, à part faire en sorte d'être bien disponible à ce moment, de respirer à fond et de m'armer de patience !

C'est le moment du bain-toilette. Après le dîner, elles retrouvent un peu d'énergie (là c'est moi qui suis à plat !), pour la dernière toilette et le coucher.

J'ai ENFIN trouvé l'instrument idéal pour rythmer les journées... Un minuteur avec "temps restant apparent". J'en rêvais depuis longtemps, et le voici enfin !




J'utilisais déjà un minuteur, mais celui là leur permet de voir le temps restant ... et de mettre le turbo. (ou pas). Je mets un temps raisonnable et "quand le rouge est fini, je descends, et quand vous serez en pyjama, vous pourrez descendre aussi". 
Quand j'oublie de le mettre, elles me le réclament : "Maman, il faut mettre du rouge "!

(et devinez ce qu'Amaryllis a dit quand le minuteur a sonné à la fin des activités : .... "c'est la sonnerie de l'école" !! )

dimanche 12 octobre 2014

Mémorisation de l'addition (5 à 7)

Voici la suite de l'addition de la mémorisation. Le début est ici.

Etape 5 : table des doigts renseignée
L'enfant pioche une combinaison, calcule à l'aide de la table des doigts renseignée (s'il ne connait pas déjà le résultat...), et vérifie sur la table de contrôle n° 2.

étape 5 - table des doigts renseignée

Etape 6 : table des doigts découpée

Idem, l'enfant pioche une combinaison, calcule à l'aide de la table des doigts renseignée (s'il ne connait pas déjà le résultat...), et vérifie sur la table de contrôle n° 2.

Deux exemples en photo vous expliqueront bien comment l'utiliser... !

étape 6 - table des doigts découpée

et pour des nombres de parité différente :




Etape 7 : table des doigts découpée et simplifiée
Elle fonctionne sur le même principe...


jeudi 9 octobre 2014

Ma tondeuse Montessori

Je vous présente notre dernière acquisition (OK, je suis très en retard, ça fait 3 mois)... une tondeuse à gazon mécanique. 

L'état de notre pelouse (au stade de bébé-herbe) nécessitant tout de même une coupe régulière, nous avons investi dans cette merveille : silencieuse, pas dangereuse, ... et que les enfants peuvent manier !



Regardez ce manche, on jurerait que c'est conçu exprès :-)

C'est sans danger, puisqu'il n'y a aucune partie coupante à l'arrêt, et qu'elle a besoin de ses deux mains pour la faire avancer.

Totalement silencieux : elle peut le faire tous les jours, les voisins ne sont pas dérangés (moi non plus)

Plutôt maniable : Amaryllis arrive à la sortir du garage, l'emmène dehors et la range. Les bandes ne sont pas très droites, mais ça coupe ! 

Il ne reste plus qu'à passer un coup de râteau ! 

mardi 7 octobre 2014

Pour encourager la lecture...

Pour encourager la lecture, et redonner de l'intérêt aux pochettes des phonèmes, voici quelques supports que j'ai proposés à Amaryllis.

Pervenche fait de temps en temps des fiches de gommettes (formes géométriques, couleurs, ...), et Amaryllis était très attirée... Voici donc des fiches pour elle ! J'ai écrit quelques petites consignes à lire, par ordre de difficulté croissante (un nom, un nom et un adjectif, un nom et deux adjectifs, etc).


C'est aussi une première introduction - sans le dire - à la nature des mots : qu'est-ce que je colle ? ... quelle couleur ? quelle taille ? 

Elle s'est vraiment prise au jeu, et a suivi les consignes, malgré une grande envie de mettre du rose partout :-D
Ce fut aussi pour moi l'occasion de constater que le subitizing était acquis (au moins jusqu'à 6 !)
Fichier à télécharger ici.



Deuxième support... un livre de cuisine, élaboré pour elle à partir de ses recettes favorites (photos à l'appui !).
Elle ne lit pas encore la recette en entier, nous la lisons à tour de rôle en salle d'activités, en fin de séance, puis au cours de la cuisine, je lui rappelle ce qu'elle a lu. Petit à petit, elle deviendra plus autonome.


Fabrication : c'est un livre photo ! Je pense qu'il sera plus résistant qu'un simple livret papier.



Ensuite, des étiquettes ... pour les animaux, les activités, les couleurs... et aussi pour la date.

elle ne veut pas faire le soleil sur un tapis... !

Elle nous avait déjà entendu parler de "mois" ; je ne suis pas du tout rentrée dans les détails ("nous sommes dans le mois de septembre, bientôt en octobre")... et elle n'a pas posé plus de questions (?!). 

Tous les matins, elle change le jour. C'est aussi l'occasion de réviser les nombres... qu'il y a-t-il après dix-neuf ?! Elle est autonome pour cette activité... sauf pour le jour du changement de mois. Ce fut un drame le " 31 septembre" !  
Je pense qu'elle lit le nom des jours en diagonale maintenant... je lui pose donc des petites questions, du type "comment s'écrit le [en] de vendredi ?" etc... pour l'inciter à lire attentivement. 

Etiquettes faites à la main, et qui par chance rentrent parfaitement dans ce plumier !

NB : pour tout cela, j'ai choisi de ne pas tenir compte des phonèmes qu'elle a acquis ou non. Elle en connait suffisamment pour n'être pas bloquée en permanence, et telle que je la connais, elle sera d'autant plus motivée pour apprendre ceux qu'elle n'a pas encore étudié !

dimanche 5 octobre 2014

Progression Montessori langage - lecture - écriture : les activités de 2 à 6 ans

Comme promis, après le sommaire de calcul, voici la progression pour les différentes activités de langage-lecture-écriture.


J'ai mis à partir de deux ans, car avant cet-âge là, 
il n'y a pas vraiment d'activité structurée... 
Mais cela n'empêche ni la lecture d'albums, 
ni les chansons, etc ... qui sont très intéressantes.

Il n'est pas nécessaire d'attendre que l'enfant 
parle bien avant de commencer 
(ouf.... sinon Pervenche serait toujours en mode bébé :-D ) !


Tout d'abord pour le langage

Le principal support est les cartes de nomenclatures : sans écriture pour les enfants non-lecteurs, et ensuite avec le nom seul (sans le déterminant... pour éviter le classique "néléphant", ou une "loie"). Les animaux ont en général un grand succès, il est facile de les associer avec les figurines... Ou n'importe quel thème intéressant l'enfant ! Le choix n'est limité que par votre imagination ! Chez nous, ce sont les instruments qui plaisent beaucoup. 
On peut également trouver des posters, des affiches, sur des thèmes variés. 




Parler autour de photographies variées permet à l'enfant de développer son vocabulaire, d'apprendre à observer, etc... 


Ensuite, pour l'apprentissage de la lecture et de l'écriture proprement dit, Montessori distingue le geste de l'écriture (le graphisme), de la composition des mots (isoler les difficultés). 
 « L’esprit et la main sont préparés séparément à la conquête du langage écrit. » (M. M.)
Je ne détaillerais pas le graphisme ici. Toutes les activités de vie pratique ou de vie sensorielle sollicitant la "pince à trois doigts" y prépare. On propose également les formes à dessins (vers 3 ans et demi). 

L'enfant commence par écrire (au sens de composer des mots) avant de lire. Il me semble que c'est une particularité de Montessori dans ce domaine. Il me semble plus facile pour l'enfant d'exprimer un message (écriture) plutôt que d'en recevoir un (lecture). 

Pour débuter, il est essentiel que l'enfant apprenne à distinguer tous les sons composant un mot (on appelle cela "la conscience phonologique". Cela se fait à travers l'activité du "je devine"

Quand l'enfant arrive à distinguer plusieurs sons, on peut commencer à présenter les lettres rugueuses correspondantes. On commence par 3, en donnant seulement le son des lettres ([g] et pas [gue] ou [jé]), puis on en introduit d'autres une à une, quand les premières sont acquises (geste et son).



Ces deux activités s'enrichissent mutuellement, elles se travaillent en parallèle et se poursuivent pendant longtemps. On laisse mijoter... et un beau jour, l'enfant réalise qu'en rapprochant plusieurs sons... il obtient un mot. 
On doit pouvoir "provoquer" ce moment en demandant à l'enfant ce qu'il entend - par exemple - au début de papa, pour le guider dans la composition du mot... Mais laisser l'enfant y parvenir seul est la garantie d'étoiles dans les yeux (pour lui et pour nous !) ; je me souviens exactement de ce moment pour Amaryllis, elle jubilait ! 


C'est le moment de sortir le grand alphabet mobile, pour permettre à l'enfant l'écriture spontanée. Il compose alors tout ce qui lui passe par la tête (sans aucune correction orthographique) ("explosion de l'écriture"). 
Si l'enfant le demande, on peut relire son mot, et lui indiquer les erreurs de sons ("je lis ça, est-ce cela que tu voulais écrire ?"). Souvent, l'enfant à ce stade n'est pas intéressé par la relecture de sa composition (cf plus haut, il est dans l'expression ). 

Plus ou moins rapidement, l'enfant va vouloir écrire des mots comprenant des phonèmes doubles (ou, an, ...). On lui présente une seule façon d'écrire par phonème (la plus courante), sur des affiches par exemple. 

On peut ensuite proposer les dictées muettes (écriture guidée). Les premières sont composées de mots phonétiques, les suivantes introduisent très progressivement les difficultés orthographiques.



Puis l'enfant réalisera qu'il sait lire. Encore un moment fort ! On introduit alors l'auto-correction pour les dictées muettes.

La transition se fait doucement vers le petit alphabet mobile. Il est moins encombrant, et plus abstrait (les lettres ne sont pas détourées).



Pour approfondir la lecture, il faut apprendre les différentes écritures des phonèmes. On peut continuer avec les dictées muettes, j'ai choisi de le faire avec les pochettes de phonèmes

A un moment où un autre, on introduit l'alphabet script... je l'ai fait assez tôt, Amaryllis était perturbée par les étiquettes ;-)

L'enfant reste longtemps au stade de lecture du mot. Pour lire une phrase, il faut non seulement déchiffrer plusieurs mots (!) mais encore retenir ceux qu'on vient de lire.... effort conséquent.


Il est bon de varier les propositions de lecture : étiquettes pour les nomenclatures, ordres, billets "chasse au trésor", etc.... Plus on lit, mieux on lit.... et réciproquement ;-)

L'enfant continue à "écrire"... alphabets mobiles, ou pourquoi pas un peu sur l'ordinateur comme les grands !



On passe ensuite à la grammaire sensorielle

vendredi 3 octobre 2014

Septembre

Voici déjà un mois de non-école !
Je vous parlerais bientôt de notre "nouvelle" organisation (spatiale, temporelle et pratique), nous trouvons notre rythme de croisière !





Quels ont été les moments marquants du mois ?

Pervenche a réussi à faire seul le cadre des gros boutons.... des étoiles dans les yeux ! Elle est dans sa période "moi toute seule", et si on a le malheur de l'aider à s'habiller, elle enlève le vêtement incriminé et recommence... SEULE ! Elle accepte tout de même de l'aide pour commencer à glisser les boutons dans les boutonnières.. et encore ! 

Elle se démarque de plus en plus de sa sœur, par ses goûts propres, ses aptitudes, etc... Et on peut noter sa capacité à s'exprimer uniquement par gestes. Elle arrive à exprimer tout ce qu'elle veut... donc ne voit pas du tout l'intérêt de la parole. 

Les versés d'eau ont eu un grand succès au début du mois.


Amaryllis a découvert qu'elle savait lire... là aussi, des étoiles dans les yeux, quand elle est arrivée avec son livre : "Maman, .... Annie va sur l'âne !!! ". Elle commence à déchiffrer silencieusement. A suivre, un article sur les différents supports de lecture que je lui propose. 

Elle est passionnée par les calculs... et je l'entends toute la journée compter, ou faire des petites opérations ("Maman, trois fois sept, ça fait vingt-deux !! et trois fois deux plus un, c'est sept ! "... Tiens, elle a assimilé le terme "fois"... donné en voiture pendant les vacances !). Elle a découvert les mesures, et se promène dans la maison, un double-décimètre à la main.
Le tableau de cent est presque complété, c'est l'occasion de continuer à apprendre le vocabulaire des dizaines (et de se passer du code couleur hiérarchiques). La mémorisation de l'addition est également bien avancée.

J'ai découvert que le meilleur moyen de stopper un enchaînement de pourquoi ? est de donner une réponse scientifique précise : nous avons ainsi parlé très sérieusement de l'inclinaison de la terre sur son axe de rotation autour du soleil ("pourquoi est-ce qu'en automne il fait plus froid qu'en été ?"), et de la chlorophylle ("pourquoi les feuilles sont-elles vertes ?").


En vie sensorielle


J'ai présenté à Pervenche la tour rose ! elle était ravie, et l'a fait avec application. Le résultat ... tient debout ! 
J'ai un peu de mal à persuader Amaryllis de ne pas intervenir ; cela nous a valu un beau fou rire. Amaryllis a proposé à sa sœur "de faire la tour allongée". Perplexe, Pervenche regarde ses cubes, ... et s'allonge à côté ! Amaryllis riait tellement (et Pervenche aussi par imitation - et moi également :-) ) que la séance de travail s'est arrêtée là ! 

Amaryllis a découvert la table de Pythagore ... et a réussi à mener à bien ce long travail. De même pour le cube du trinôme (hors de la boite).


Pour le graphisme



Amaryllis commence à s'intéresser à l'écriture des lettres (les chiffres également, pour écrire dans son cahier de calcul...). Je vous en reparlerai aussi.

Pervenche trace des épicycloïdes 


Nous avons beaucoup joué au loto des animaux... Plusieurs parties par jour ! Il plaît autant à Amaryllis qu'à Pervenche. 

Comment s'appelle l'animal au milieu en haut de la planche  des animaux sauvages ??



Nous profitons encore du soleil au jardin. Les tomates (semées trop tardivement) commencent à jaunir... Nous espérons pouvoir en déguster au moins une !

jeudi 2 octobre 2014

Récap des activités de calcul Montessori nécessitant des perles

(oui le titre est un peu long ! mais au moins c'est clair :-) )

Après le sommaire des Mathématiques, voici pour l'application concrète le détail de tout le matériel des perles dont vous aurez besoin.
Je vous indiquerai ensuite ce qui peut être combiné (perles reprises d'une activité sur l'autre), dans le cadre notamment de l'IEF avec un seul enfant entre 4 et 6-7 ans. 


L'escalier de perles colorées : 1 barrette de chaque couleur (1 à 9 ou 10)



Dans la famille "mémorisation des opérations"

- Addition : le serpent positif  : 5 barrettes de chaque couleur, plus 10 dizaines, et un escalier de change (noir et blanc)

- Soustraction : le serpent négatif se compose du serpent positif auquel on ajoute 5 (ou 3, pour économiser) barrettes grises de 1 à 10, un escalier de change négatif (différent du premier !)

Multiplication : c'est la table de Pythagore en perles. Il faut 55 barrettes de chaque couleur (1 à 10).
Je ne l'utilise pas en IEF. 


Dans la famille "Système décimal "




Il vous faudra faire, avec les perles "dorées" :

- La présentation (Système décimal I) : 1 cube de mille, 1 plaque de cent, 1 dizaine, 1 unité
- Le système décimal II : 1 cube de 1000, 10 centaines, 10 dizaines, 10 unités.
- La Banque perles dorées est utilisée pour les "grandes opérations" : 1 cube de mille en perles (et 9 en bois/carton), 10 centaines en perles (et 45 en bois/carton), 45 dizaines. 45 unités.



Dans la famille "Numération de 11 à l'infini "




* les perles accompagnant les tables de Seguin :
Première table (11 à 19) : 1 escalier de couleur (1 à 9), et 9 dizaines
Seconde table (20 à 99) : 9 dizaines, et 9 unités

* le compter en sautant :
- les chaines des carrés : la chaine de 100 (carré de 10 !), et les chaines des autres nombres, sont accompagnées par les carrés de perles correspondant
- les chaines des cubes : la chaine de 1000 (cube de 10) et les autres chaines sont accompagnées des cubes, et d'autant de carrés qu'il faut pour composer le cube (par exemple, 7 carrés de 7 pour faire le cube de 7)


Mes choix :

Je n'ai pas fait (et je ne ferai pas !) le second plateau du système décimal... je suis passée directement à la banque des perles dorées. Je n'ai donc qu'un cube de 1000 en perles, 1 centaine en perle.Je recommande tout de même d'avoir 10 centaines, on voit mieux le passage au cube de mille... 

Je ne ferai pas les cubes ni les carrés, seulement les chaines (j'ai quand même le cube de mille et le carré de cent... empruntés à la banque). Par souci d'économie (d'argent et de place !).
Je montrerai le principe avec 100 et 1000, et en repliant les autres chaines pour dire qu'on pourrait faire pareil.
Edit : j'ai fait toutes les chaînes courtes et pour les longues, seulement celles de 1 à 5. 

Les barrettes du serpent positif servent également au damier de la multiplication

Pour les tables de Seguin, l'escalier coloré vient aussi de la table de Pythagore, et les dizaines sont prêtées par la banque !

Retrouvez toutes ces perles sur ma boutique !

dimanche 28 septembre 2014

Soustraction dynamique avec les perles

Après la soustraction statique, voici la soustraction dynamique (avec retenue). Je ne vous ai pas encore parlé de la soustraction statique avec les timbres.. pas de photos ... ça viendra !

Je n'utilise plus les grands (et petits) symboles... Amaryllis a très bien compris le principe des lignes hiérarchiques, et la manipulation lui pesait.




J'écris donc l'opération sur le cahier. Pour l'auto-correction, j'écris la solution sur une feuille volante (ça me fait refaire des soustractions de tête : j'ai réalisé que j'avais appris bêtement "petit 1 en haut, petit 1 en bas", sans comprendre le change ! ). 


Amarylils prépare dans le premier plateau la quantité demandée. Puis "Cyprien" (le fidèle nounours...) en voudrait aussi ! Alors on va lui en donner. Une... deux... trois... quatre... unités. Ah, il n'y en a pas assez ! Comment faire ?! Là elle m'a répondu : on va voir la banque ! Bonjour madame la banque, je vous donne une dizaine, et vous me donnez dix unités. Et on continue à compter pour Cyprien. Combien me reste-t-il dans mon plateau ? 6 unités !

Et ainsi de suite ...

vendredi 26 septembre 2014

Perles de maths Montessori à vendre

Je vends les barrettes de couleur :


Je vous propose 4,50€ pour un escalier de couleur (envoi compris en Minimax). Je peux faire aussi l'escalier noir et blanc du change, ou les chaines des carrés/cubes.

Si vous en prenez plusieurs (par exemple pour faire le serpent), je recalcule les frais de port bien sûr !

Ce sont des perles en plastique, du chapelet d'Ambert (fabriquées en France).

Donnez moi en commentaire votre adresse mail et vos souhaits, je ne la publierai pas.

mercredi 24 septembre 2014

Nouvelle poutre du temps

Vous souvenez-vous de notre poutre du temps

Déjà un an et demi de bons et loyaux services... mais elle me posait deux problèmes : l'un pratique, étant sa tendance à se décrocher régulièrement sous l'effet des petites mains enthousiastes déplaçant les repères ou admirant les photos... et l'autre, était sa longueur, qui ne lui permettait d'afficher seulement six mois sur les murs de la chambre. 

Une idée vue sur internet m'a inspiré, et voici donc la poutre du temps, version 2 ! 










Je voulais garder le code couleur quotidien, auquel les filles sont habituées. J'ai pioché dans mon stock de perles de mathématiques, et enfilé méthodiquement sur un fil rigide (le même que pour faire les barrettes) les perles. Je me suis arrêtée à 31 semaines, en manque de perles vertes... mais je compte bien compléter rapidement. 

Nous avons déjà installé les repères de l'automne et l'hiver, de la Toussaint et de Noël. 

Pour remplacer la pince à linge "nounours" (qui marque le jour présent), j'ai bricolé une attache avec le fil de fer (tuto sur demande). Il fallait garder le nounours :-) !

Curieusement, Amaryllis n'a pas protesté en me voyant évoquer le remplacement de ce chemin des jours... peut-être est-ce parce que je n'ai pas encore enlevé l'autre ?!

lundi 22 septembre 2014

Mémorisation de l'addition (étapes 1 à 4)

Une fois que l'enfant connaît bien les nombres de 11 à 19, en parallèle du travail sur les opérations, il commence le travail de mémorisation des tables d'addition (après le serpent positif avec change).

L'enfant va travailler chaque combinaison d'une dizaine de façon différente... On espère qu'il les connaîtra à la fin ! 

C'est un long travail, qui s'étend sur plusieurs mois. En parallèle, l'enfant avance dans l'abstraction des opérations.

Vous trouverez ici et  le résumé des différentes étapes. Voici les premières étapes (1 à 4).

Le matériel se compose d'un tableau à colonnes numérotées de 1 à 18, de 9 réglettes bleues numérotées de 1 à 9, et  de 9 réglettes rouges (roses chez nous) quadrillées et numérotées de 1 à 9, et de deux tableaux de contrôle. 


Etape 1 : les tables sont inscrites sur le livret

Grâce aux barres rouges et bleues, l'enfant calcule, table par table, les différentes additions. On inscrit le résultat sur un livret. La vérification se fait avec le tableau de contrôle n°1.
On présente à l'enfant la table de 1 (au moins le début)... il fait les suivantes dans l'ordre qu'il veut (mais table par table).
Vous trouverez tout le détail ici.

étape 1
Etape 2 : les combinaisons dans le désordre
L'enfant pioche une combinaison, calcule à l'aide des réglettes, et vérifie sur le tableau de contrôle.
C'est détaillé .

étape 2 (désolée pour la qualité de la photo !)

Etape 3 : toutes les combinaisons qui font....
Pour la présentation, on cherche toutes les combinaisons qui font 10. L'enfant constate alors qu'il y a des paires, que 9+1 = 1+9 (principe de la commutativité). L'enfant continue pour les autres nombres.

étape 3
On arrive à la fin de l'étape à la table de contrôle n°2 (simplifiée). Pour en savoir plus sur cette étape, c'est par ici.

Etape 4 : les doubles
Nous avons inscrit les résultats à la fin du livrets des tables (étape 1)... On vérifie avec la table de contrôle n°2. Voir plus ici.

Comment est-ce qu'Amaryllis s'en sort ?
La première étape a été très très longue... Ces fichues réglettes glissaient, ne voulaient pas tenir en place. Amaryllis insistait beaucoup pour écrire les nombres seule, ou que nous les écrivions ensemble... ce qui prenait un temps fou. Du coup j'ai zappé la seconde étape, je sentais le vent de la révolte souffler ! La troisième a été moins longue, elle a vite compris le principe, et a beaucoup observé les deux tables en parallèle. La quatrième est assez rapide.

Bilan partiel : je pense qu'elle a mémorisé les combinaisons dont le résultat est inférieur à 9... ou est capable de les recalculer très vite. 

Pour la fabrication :  
Les tables de contrôle ont été faites par l'Ecole des amours (merci !!). 
Les réglettes sont ..... des photos développées, et collées sur du carton souple. Bilan mitigé : elles sont un peu grandes (les cases mesurent 2,8 cm de côté, on recommande plutôt 2 cm), donc le tableau est grand, donc moins facile à manipuler - et à ranger ! Je pense que des réglettes en bois (ou en carton plus épais, a minima) seraient moins légères et donc plus faciles à manipuler... à améliorer pour la soustraction !
Le livret est simplement composé de feuilles à petits carreaux pliées en deux et reliées-collées.