mercredi 30 avril 2014

Arbre généalogique

Il y a un an, je vous présentais les premières cartes familiales.... voici maintenant (enfin !) l'arbre généalogique : en plus de nommer les personnes, il permet (entre autres !) de prendre conscience des liens de parenté, avec tout le vocabulaire associé.

Quand papa était un petit garçon, chez qui habitait-il ? 
Qui est la maman de la maman de maman ?! 
Qui est l'aîné, celui qui est né d'abord ? 
Combien d'enfants ont X et Y ? 
Combien de sœurs N a-t-elle ?


Je voulais réaliser un arbre "manipulable" (i.e. dont les photos seraient repositionnables), et avec une auto-correction : contrat rempli avec les scratchs : les photos sont déplaçables à l'infini, et les velcros collés sur le fond servent de repères. (le seul problème est la fixation du fond sur le mur.... quand elle tire sur la photo, le fond à tendance à venir avec.... Amaryllis a compris comment le maintenir d'une main et décoller de l'autre, mais Pervenche n'a pas encore saisi la manip !). 

Les fratries sont délimitées par des rectangles, et les mariages symbolisés par les cercles. 

Je n'ai représenté "que" la famille proche : nos frères et sœurs et leurs conjoints (même si elle connait certains de nos cousins - ça sera pour plus tard, je n'ai plus de place !), et les ascendants vivants (dont au moins un des membres du couple est vivant, plus exactement).... ça fait déjà pas mal de monde !

samedi 26 avril 2014

Dictées muettes : le e muet

Amaryllis continue l'apprentissage des dictées muettes : le "e muet". 
Encore une fois, elle a compris le principe très rapidement, et du coup n'est pas motivée pour écrire les séries, même les mots longs.... Elle me demande souvent maintenant si à la fin de tel mot, il y a "un e qui ne s'entend pas"... Donc j'ai commencé à expliquer qu'à la fin des prénoms de fille, il y avait souvent une telle lettre... (mais pas dans le sien !). 



J'ai pu constater qu'elle sait écrire des mots avec deux consonnes successives différentes... je ne lui ai pas encore présenté cette dictée, je sens que celle-ci aussi sera survolée. 

Depuis qu'elle a compris qu'elle savait lire, écrire l'intéresse beaucoup moins : je vais revoir ma progression pour passer vite aux phonèmes simples (qui ne peuvent s'écrire que d'une seule façon : ou, oi, ...) - qu'elle connaît déjà un peu, et me pencher très sérieusement sur les pochettes de phonèmes. 

jeudi 24 avril 2014

Plateau de sable

Maintenant qu'Amaryllis commence à vouloir écrire, je lui ai présenté le plateau de sable, pour s'exercer à tracer. 

Elle a choisi une lettre rugueuse, l'a touché plusieurs fois, puis a essayé de la reproduire (je lui ai présenté ainsi). Elle arrive bien à secouer légèrement le plateau pour effacer.



Ce matériel est prêt depuis déjà quelques mois, mais elle ne me paraissait pas vraiment prête à l'utiliser avant : déjà ça ne l'aurait pas intéressée, et puis tout le sable se serait retrouvé éparpillé en quelques minutes... tandis qu'elle a su maintenant l'utiliser correctement.

Il s'agit tout simplement d'une "plaque de four" (elle doit mesurer 30x40 cm²), avec une fine couche de sable très fin.
J'ai longtemps cherché un plateau, léger mais assez grand, dont le fond serait uni et foncé, les bords assez hauts mais pas trop, avec les anses non percées... et à prix raisonnable...avant d'avoir cette illumination dans un magasin de destockage ! 
Il est important que le sable (ou la semoule) soit très fin, sinon c'est plus difficile d'obtenir un tracé net.

mardi 22 avril 2014

Santons de Pâques

Après le grand succès rencontré par le Jeudi-Saint et les personnages de la Cène, voici les santons de Pâques. 

Nous avions le Vendredi Saint au soir, mis Jésus au tombeau, après une prière à l'église où nous avons vu que le tabernacle était ouvert, et la lampe éteinte. 

Et dimanche, Alleluia, Jésus est vivant !, nous avons fêté la Résurrection !


Amaryllis était contente de pouvoir enfin ! prendre l'ange et Marie-Madeleine. Nous avons également décoré le coin prière avec le rideau blanc, et les cierges de leurs baptêmes.

Les personnages sont fait en pâte Fimo, et le "jardin du tombeau" en carton + papier de soie, sur la technique des décors de crèche. 


vendredi 18 avril 2014

Le quotidien avec mon enfant (J. Toulemonde)

Jeannette Toulemonde s'inspire des principes de la méthode Montessori pour proposer aux parents une nouvelle façon d'aménager leur maison pour y faire une vraie place à leurs enfants, et plus largement de se mettre à leur écoute dans la famille.

             Voici quelques titres du sommaire (les commentaires sont de moi)


Conquête de l'indépendance : Aide-moi à agir seul... (les vêtements)

L'intelligence de la main : laisser faire les enfants en leur montrant les gestes exacts doucement... même (et surtout !) ceux qu'on appellent maladroits

A table : un long chapitre englobant aussi bien notre attitude face à la relation de nos enfants avec la nourriture, que des idées pratiques, comme la taille de chaises etc.

La chambre des enfants : le couchage, l'allaitement, ...

Dans la salle d'eau : apprendre à se laver seul, à aller sur le pot, ...

Conflits : un petit mot évoquant les "parents efficaces" (Gordon).


Ce livre me parait être une très bonne introduction pour les parents de jeunes enfants (0-4 ans), pour s'imprégner de façon très concrète des principes de la méthode Montessori. 
Il n'a pas révolutionné ma façon de voir, mais j'ai retenu l'idée du "lit bas".... à voir si et comment on peut le mettre en place à la maison pour Pervenche.

mercredi 16 avril 2014

Barres numériques

Les barres numériques étant (enfin !) réalisées, j'ai pu les présenter à Amaryllis.

Elle connaissait déjà bien la "comptine numérique", et elle a vite vu le lien avec le nombre de segments. Au début elle faisait glisser son doigt en récitant le plus vite possible, mais j'ai insisté sur le geste : faire glisser son doigt sur le segment, quand la couleur change, on s'arrête et là, on compte. L'auto-correction est en place.



Elle a réalisé l'exercice des compléments à dix (première approche de l'addition), qu'elle faisait déjà avec les barres rouges. Spontanément, elle est allée chercher la barre rouge de cinq, pour compléter !

Prochaine étape, les chiffres rugueux !

lundi 14 avril 2014

Volumes bleus de géométrie

Voici un nouveau matériel sensoriel présenté à Amaryllis : les volumes géométriques bleus.
Pour la présentation, elle est très bien expliquée ici. Je suis allée assez rapidement dans les différentes étapes, c'est un matériel qu'on peut présenter assez tôt.... et Amaryllis a tout de suite commencé à les nommer et à les empiler.


Spontanément, elle m'a dit "c'est un carré, un rectangle, une ellipse, un ovale, ...." souvenirs du cabinet de géométrie ! j'étais étonnée qu'elle différencie si bien ellipsoïde et ovoïde. 

Elle a donc fait : palper (yeux fermés), regrouper par base, ceux qui roulent, etc... Je n'ai pas tenté les traces dans la farine... cela me paraissait un peu périlleux avec Pervenche à côté !



Puis comme elle est dans sa période lecture, j'ai écrit sur la petite ardoise le nom d'un volume, et elle me l'apportait. 


Cela lui a donné envie d'écrire à son tour (elle est fan de la boule !)...  première tentative de production d'écrit !

"Regarde ce que j'ai écrit !!!
- Tu as écrit boule.
- Oui j'ai écrit boule ! !! .... mais ce n'est pas très bien écrit....

- Tu vas travailler encore et après tu l'écriras bien. Si tu veux t'entraîner, tu peux prendre les formes roses."

et hop, elle a tracé deux formes
(bon, ça n'a pas été plus loin !... 
mais maintenant qu'elle a compris que l'écriture était utile et amusante..!)

Petite minute de pub (non sponsorisée !) : j'ai acheté ces volumes chez 123montessori ; j'apprécie sa volonté de faire fabriquer en France à un prix raisonnable, et je profite de l'occasion pour vous signaler ce cabinet de géométrie à peindre... une bonne affaire (plus de photos sur son blog) ! Merci Christèle !

samedi 12 avril 2014

Personnages pour la Cène (Jeudi-Saint)

Inspirée par cette belle scène proposée dans la catéchèse du Bon Berger , voici mes personnages pour l'institution de l'Eucharistie (Jeudi Saint).

J'avais beaucoup apprécié cette idée de figurines à manipuler, mais je bloquais sur la réalisation (il fallait que ça soit résistant, beau, et pas trop compliqué à faire..) jusqu'à voir une nièce (merci T. !!) fabriquer de jolis objets en pâte Fimo... voilà LA solution !
 
Impossible de remettre la main sur le calice, il va falloir qu'Amaryllis me le retrouve !! 
Il me reste les chandeliers à faire, et un petit crucifix à faire/trouver.

Pour minimiser la quantité de figurines utilisées par personnages (la pâte Fimo revient vite assez cher), je fabrique une forme (boule pour la tête, cylindre pour le corps) que je recouvre d'une fine couche de pâte. (tuto détaillé sur demande)


Photos de la présentation : elle a tellement aimé qu'elle a recommencé cinq ou six fois... et encore les jours suivants ! Nous avons pris un vrai moment de prière en silence avec cet autel, c'était un beau moment (reste à contenir l'enthousiasme de Pervenche pour souffler les bougies et attraper Jésus !)

"C'est la première communion des Apôtres" dit Amaryllis !
Ma seule réserve quant à l'utilisation de la pâte Fimo est la composition "un peu" chimique... il faut bien aérer le four et la pièce, et se laver soigneusement les mains (je me suis frottée les yeux par mégarde avec les mains sales, ça pique drôlement !). Une fois cuite, elle est manipulable sans danger - j'espère !!

En préparation : les figurines de Pâques !

jeudi 10 avril 2014

Trois ans trois quarts....

Un jour de découragement devant les crises répétées d'Amaryllis, on m'avait soufflé qu'à partir de quatre ans, voir même un peu avant, les choses s'amélioraient nettement...
Eh bien, maintenant que nous avons franchi ce cap des "trois ans 3/4", je peux le dire : c'est vrai ! 

Après la "petite adolescence" - nos voisins anglophones l'appellent le terrible-two, on (re)trouve un enfant facile à vivre, ouverts aux autres... 
Finis les "non" à toute proposition (même contradictoire), 
finies les crises pour avoir un petit-suisse rouge "non l'autre, pas celui-là... pourtant identique à nos yeux de parents", ou l'envie incoercible de prendre le jeu vu dans les mains de l'autre...  
Finis ces moments qui me paraissaient si longs de colère, à maintenir la porte de sa chambre fermée en attendant qu'elle retrouve son calme.... 

Ouf !

Maintenant Amaryllis est capable d'entendre un "non" en exprimant sa contrariété de façon... acceptable pour nos oreilles, d'écouter nos explications.

Elle s'ouvre vraiment au monde extérieur, et devient attentive aux autres.
Elle semble comprendre qu'il faut rester tranquille quand je lui explique que je suis fatiguée, elle rend des petits services - parfois spontanément, très souvent avec plaisir.
Elle prête ses jeux aux amis du square et sa chère tasse Hello Kitty à Pervenche (pas tous les jours quand même !), et joue beaucoup avec sa petite sœur ("moi je suis la maman, et toi tu es le bébé". Le plus drôle est que Pervenche rentre vraiment dans le jeu et fait semblant de pleurer comme un bébé - craquantes !). Elle est même très protectrice avec elle quand il y a des autres enfants : "Hé, c'est la poupée de ma petite soeur !"... (laquelle poupée elle n'hésite pas à prendre ...!).
Elle est très attirée par "les grands" (6-8 ans), ou les petits (0-2 ans), beaucoup moins par ceux de sa tranche d'âge ! Elle connaît les prénoms de ses "amis" du caté et sait me dire qui était présent ou non.

Elle se pose des questions existentielles : "Est-ce que le poulet a mal quand on le coupe ? et le fromage ?" "Où j'étais avant d'être dans votre ventre ? et Pervenche ?".

Tout cela ajouté à ses progrès dans les apprentissages (lecture notamment), nous avons vraiment l'impression d'avoir une grande à la maison ... et c'est sympa !

Soyons rassurés, il y a quand même des difficultés à gérer :-D - mais elles passent plus rapidement, et laissent moins de traces.

mardi 8 avril 2014

Vitrail de Pâques

Inspiré par le sun-catcher des koalas, voici notre vitrail de Pâques made by Amaryllis !

Un morceau de carton fin peint en noir (c'est de la gouache, donc vaguement gris, mais elle l'a fait elle-même et ça rend bien quand même !). J'y ai découpé au cutter une forme de "Christ ressucité". Amaryllis a découpé et collé derrière des morceaux de papier vitrail.



Un bon exercice de précision et de motricité fine, le papier vitrail est très fin donc pas facile à découper, mais je dois dire qu'elle s'en est bien tirée (je dessinais les formes à découper). J'ai remarqué qu'elle découpe très bien les lignes droites brisées, mais les courbes sont encore un peu approximatives. 

En attendant de pouvoir le mettre dans le coin-prière, ce vitrail décore la salle d'activités !

Je crois que ça lui a plu : Bon, on fait le vitrail de Noël maintenant ?!

dimanche 6 avril 2014

Explosion de la lecture !

Maintenant qu'Amaryllis a pris conscience qu'elle savait lire, elle tombe en admiration devant toutes les étiquettes, les livres, ...
Hier soir, elle avait disparu de la circulation en allant chercher son nounours... Je finis par descendre, et la trouve allongée sous la table du salon, en train de déchiffrer les nomenclatures des instruments...

Maman, quand y'a le p et la lettre qu'on n'entend pas, qu'est-ce que ça fait ? 
- ffff
- alors celui-là s'appelle..... 





vendredi 4 avril 2014

Semaine Sainte

Comme pour les dimanches de Carême, voici quelques idées pour vivre la Semaine Sainte avec les plus jeunes.

Tout d'abord, un tableau récapitulatif très bien fait.
Ici les textes et coloriages.

Dimanche des Rameaux
(http://www.prierenfamille.com/Fiche.php?Id=523)
L'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem annonce à l'avance la victoire qu'll va remporter sur le démon, sur la mort et sur le péché pour rouvrir aux hommes l'entrée du Ciel : c'est pour cela que les foules L'acclament comme leur Roi et leur Sauveur.
Il ne faut pas voir dans cette procession une simple reconstitution historique de l'entrée de Jésus à Jérusalem ; mais, comme toute action liturgique, elle est réactualisée chaque année pour chacun de nous, et nous donne l'occasion de faire une profession de foi en acte en Jésus-Christ, notre Roi.

Jeudi Saint : Institution de l'Eucharistie, et Lavement des pieds
Ce qui importe, c'est d'établir dans le cœur de l'enfant la foi dans le mystère eucharistique, centré sur les paroles "Ceci est mon Corps, ceci est mon sang".
Mise en scène avec les figurines du Cénacle


Giotto

Vendredi Saint : Passion et mise au tombeau
Pour les jeunes enfants, il est préférable de vivre les évènements de la Passion racontés juste avant la Résurrection, pour ne pas les séparer dans leur esprit. Je pense que je dirai après la lecture de l'Evangile et le temps de prière (si possible à l'église) que nous attendons maintenant que Jésus ressucite.
Jésus nous aimait tellement qu'il a donné ce qu'il avait de plus précieux : sa vie, pour que nous soyions guéris du péché.
Une belle explication sur le rachat et la rédemption : http://www.prierenfamille.com/Fiche.php?Id=251
On peut profiter de ce jour-là pour reprendre le signe de croix (http://prierenfamille.com/Fiche.php?Id=253)

Samedi Saint : 
Attente, préparation de Pâques


Giotto
Pâques !
http://www.prierenfamille.com/Fiche.php?Id=561

mercredi 2 avril 2014

Travail de mars...

Le mois de mars a été bien rempli...

En vie pratique, Amaryllis a beaucoup découpé : elle sait maintenant bien suivre des petites formes géométriques (elle "prépare des gommettes pour Pervenche"... j'en retrouve par-tout !). 
Elle est très attirée par la confection de bouquets (heureusement que nous avons beaucoup de myosotis et de pissenlits dans le jardin !).. pas facile de faire rentrer les tiges dans l'ouverture étroite du vase, sans renverser l'eau ! 


Elle sait maintenant bien verser à table, même si les bouteilles/briques sont bien remplies. Elle remplit la petite carafe de Pervenche, qui se sert à son tour ... c'est de la collaboration !

Pour la vie sensorielle, le début du mois a été l'occasion de poursuivre la géographie, avec une belle leçon sur la rotation de la terre autour du soleil, et la découverte de Mayotte. Cet intérêt s'épuise maintenant. 
Elle a aussi travaillé avec les cartes de variantes des barres rouges.

Elle est revenue à la lecture-écriture... avec les premières dictées muettes, les premières phrases déchiffrées...! 
Nous continuons l'étude des sons, avec notamment l'écoute du o ouvert ou fermé, et les phonèmes (en écriture spontanée). Je l'entendais répéter dans la voiture : "dragon.... wagon.... j'entends pareil ! pour faire on, je prends o et n... et ou, c'est o et u !
C'est vraiment ce qui la passionne en ce moment !

J'ai quand même présenté les barres numériques, car elle continue à beaucoup compter ("la maman de B. a trois filles !"). J'en parlerai bientôt...



Nous continuons à apprécier le jardin et toute la botanique : Amaryllis est très intéressée par les différentes espèces de plantes et leur soin (couper les camélias avec un vrai sécateur !, arroser... abondamment malgré la pluie !). 
Elle a observé les différentes parties des fleurs (je n'ai pas réalisé de cartes de nomenclatures correspondantes... pour l'instant je n'en ressens pas le besoin, elle le répète en vrai !), et également le cycle de vie (bourgeon qui s'ouvre - fleur - fruit).

Pervenche découpe très bien les bandes étroites avec ses ciseaux d'apprentissage, et commence à utiliser les vrais (au grand dam d'Amaryllis...). 
Elle est en plein dans sa période "moi tout seul" (sans le dire)... mettre ses chaussettes, son pull (elle maîtrise bien la technique du manteau retourné), se servir dans les plats à table... Ouf, ça demande de la patience, mais c'est chouette de la voir prendre son indépendance